Burkina Faso / Contribution à l’Effort de Guerre : Le Capitaine Ibrahim Traoré appelle à une augmentation de 35 % de la contribution pour soutenir les VDP en 2024

Capitaine Ibrahim Traoré

Le Président du Burkina Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré

Le Burkina Faso, dirigé par le visionnaire Président de la révolution, le Capitaine Ibrahim Traoré, a célébré avec fierté son 63e anniversaire d’indépendance le 10 décembre 2023. Cette commémoration a offert une tribune au Chef de l’État pour adresser un discours crucial à la nation.

En effet, sous la direction éclairée du Capitaine Traoré, d’énormes progrès ont été accomplis dans la lutte implacable contre le terrorisme. De la modernisation et l’équipement des forces armées burkinabè, au recrutement stratégique des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP), le Burkina Faso a radicalement transformé son approche de la sécurité nationale.

De son côté, le vaillant peuple burkinabé, conscient de l’urgence et de la gravité de la menace terroriste, a répondu massivement à l’appel de son Chef d’État. Par des contributions diverses, qu’elles soient financières ou matérielles, la population a activement participé à l’effort de guerre initié par le Président Traoré. Cette solidarité nationale démontre la détermination du peuple à protéger son territoire et à mettre fin à la menace terroriste.

Dans un geste fort, le Capitaine Ibrahim Traoré a annoncé lors de son discours la mise en place de nouvelles mesures pour renforcer davantage la mobilisation contre le terrorisme en 2024. Il a sollicité une augmentation de 35 % de la contribution des travailleurs du secteur public et privé, ainsi que des entreprises, pour mieux soutenir les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) et leur garantir une assurance vie.

Le vaillant peuple burkinabé a déjà montré sa détermination, et le gouvernement ne peut qu’être reconnaissant envers cette contribution. Cependant, la bataille n’est pas encore terminée, et il est impératif de redoubler d’efforts sur le plan financier pour la poursuivre. Aucun sacrifice n’est de trop dans ce contexte crucial. C’est pourquoi les Burkinabé sont appelés à embrasser ce nouveau défi constructif lancé par le Chef de l’État.

Avec le Capitaine Ibrahim Traoré à la tête, le Burkina Faso s’engage résolument sur la voie du retour à la paix et à la sécurité. La mobilisation exceptionnelle du peuple burkinabé est une force motrice qui propulsera la nation vers un avenir de stabilité et de prospérité.

Aline Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *